Le Labo


Ce Laboratoire de recherche chorégraphique est qualifié de « sans frontières » pour sa volonté d’aller au-delà des frontières géographiques, générationnelles, artistiques (musique, chant, art plastique, théâtre, etc.) et permettre ainsi des rencontres constructives et fécondes entre créateurs.

Ce projet, piloté par Gaël Domenger, associe différentes personnalités, toutes motivées par l’idée de chercher et expérimenter de nouvelles formes d’expressions et d’échanges. Issus d’horizons différents, se regroupant autour de thèmes communs, ils installent un contexte de travail pluridisciplinaire dans lequel leurs différences et leurs points communs définissent les paramètres d’une collaboration repérable par tous.

Les échanges entre danse, musique, théâtre, arts plastiques, poésie et science sont possibles mais réclament, pour être efficaces et créatifs, d’être soutenus par une réflexion à la fois individuelle et commune.

Le Laboratoire de recherche chorégraphique sans frontières est donc pensé comme une plateforme qui permet aux différents acteurs impliqués dans la vie du CCN (artistes en résidence dans le cadre de l’accueil studio, sensibilisation, formation, diffusion, …) de se rencontrer et favoriser un échange particulier sur ces quatre axes de réflexion : recherche, improvisation, création, pédagogie.

Gaël Domenger


Formé au sein de l’Ecole de danse de l’Opéra National de Paris, puis au Conservatoire National Supérieur de Paris, il débute sa carrière à Euroballet au Luxembourg avant de rejoindre le Ballet de Leipzig dirigé par Uwe Scholz. On le retrouve ensuite à l’Opéra Royal de Wallonie, au Scapino Ballet Rotterdam sous la direction d’Ed Wubbe.

Il intègre le Centre Chorégraphique National de Biarritz en 2003 en tant que danseur.

En 2006, il est associé à l’équipe de direction du Ballet Biarritz Junior. Depuis 2008, il est chargé de la formation au sein du CCN de Biarritz et de l’accueil studio, tout en intervenant auprès des classes Option Art-Danse du Lycée André Malraux de Biarritz. Responsable du Laboratoire de recherche chorégraphique sans frontière, il est également l’auteur d’une vingtaine de chorégraphies.

Les ateliers du Labo


D'octobre à juin, le Laboratoire de recherche chorégraphique sans frontière propose des ateliers hebdomadaires dans le Grand Studio de la Gare du Midi. Ils sont la plupart du temps menés par Gaël Domenger, avec l’intervention ponctuelle d’autres intervenants (chorégraphes, musiciens, danseurs). Cette initiative s’adresse en priorité à un public d’adultes et de pré-adultes amateurs dans le domaine de l’Art chorégraphique, en recherche d’une pratique régulière. La participation est gratuite, sur inscription auprès du Malandain Ballet Biarritz.

Tous les lundis de 20h à 22h.
Informations 05 59 24 67 19

Option Art-Danse / Lycée André Malraux


Le Lycée André Malraux de Biarritz, en partenariat avec Malandain Ballet Biarritz, a ouvert depuis 2005 un enseignement de détermination de trois heures Art-Danse en classe de seconde. Unique en Aquitaine, cet enseignement est poursuivi aujourd’hui en classes de première et terminale littéraires, à raison de cinq heures par semaine ; il conduit au Baccalauréat L profil lettre-arts, spécialité danse.

Des spectateurs éclairés
Cette option propose aux élèves d’accéder en tant que spectateur à un grand nombre de productions chorégraphiques, grâce à la programmation locale et régionale, tout en étant les témoins privilégiés du festival Le Temps d’Aimer. Ce type d’actions mis en place tout au long de l’année scolaire souhaite ainsi proposer aux élèves d’interroger et comprendre les œuvres du paysage chorégraphique actuel.

Théorie et pratique
Le programme de l’option, s’organisant autour d’œuvres clés du répertoire contemporain et classique, met les élèves en rapport avec plusieurs intervenants spécialisés, qui viennent témoigner de leurs expériences de la diversité de la danse actuelle, tout en étant encadré au quotidien par un intervenant de Malandain Ballet Biarritz et par les professeurs du Lycée André Malraux.
Ces rencontres et découvertes chorégraphiques s’accompagnent d’une pratique régulière qui ne délaisse jamais la théorie pour que les élèves apprennent à composer des chorégraphies personnelles à plusieurs ou seul tout en créant des liens avec les différentes disciplines enseignées par le Lycée André Malraux : littérature, musique, arts plastiques, etc.
Chaque année, les élèves de l’option participent au festival Les Ethiopiques.

Formation
Cette option se développe dans le cadre spécifique de l’Education Nationale. Elle ne se donne pas pour mission de former de futurs danseurs, mais de permettre à ses élèves de découvrir une autre notion du corps que celle mise en œuvre par l’éducation physique et sportive, la situer en relation avec des références culturelles précises, tester leurs goûts et aptitudes, les approfondir et faire des choix quant à la poursuite de leurs études.

Lycée André Malraux
Agnès Baty
Tél. 05 59 01 20 40

Malandain Ballet Biarritz
Gaël Domenger, responsable de la formation
Tél. 05 59 24 67 19

g.domenger@malandainballet.com

Le projet CARE


Le projet novateur CARE (Cultural Experience : Augmented Reality & Emotion) a été mené en collaboration avec l’Ecole d’Ingénieur ESTIA Bidart. Ce travail collaboratif et pluridisciplinaire implique aussi 7 autres partenaires (la société Immersion, IRIT, IMSCI, Métapage, Laboratoire informatique de Grenoble & GISPA LAB, Université de Technologies de Troyes). Il a notamment abouti à une conférence dansée et un spectacle augmenté, spontanément composé, le 4 mars 2011 au théâtre du Casino municipal de Biarritz.

Debussy 3.0 : Ballet augmenté


Le projet Debussy 3.0, mené par ESTIA RECHERCHE et le LABO de Malandain Ballet Biarritz est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication et la Région Aquitaine dans le cadre de la Fabrique BNSA (Banque Numérique du Savoir d’Aquitaine). Il a consisté en la production d’un ballet augmenté interactif mettant en scène danse, capture de mouvement et projection 3D. Une documentation des étapes de conception et de réalisation ainsi qu’une représentation publique ont été proposés.

Plus d'infos sur le site Debussy 3.0

Sculpture numérique


La sculpture numérique permet d’offrir aux danseurs un contrôle total sur le monde virtuel en lui proposant non plus de seulement manipuler les éléments virtuels prédéfinis, mais de les créer, en faisant naître sous ses mains la matière virtuelle. Le danseur devient ainsi sculpteur, et fige dans le temps ses gestes et mouvements ; le sculpteur réalise une œuvre, mais sublime les mouvements du processus de création en une chorégraphie.

 
Ce processus de recherche est conduit depuis 2011 dans le cadre d’un partenariat entre ESTIA et Malandain Ballet Biarritz. Depuis 2012, l’INRIA Sophia Antipolis s’est également intégré au projet par la mise à disposition d’un environnement de réalité virtuelle de type CAVE, permettant une immersion totale dans un monde 3D.

Plus d'infos sur le site Debussy 3.0