Finale Concours de Jeunes Chorégraphes de Ballet


Organisé par le Ballet de l’Opéra National de Bordeaux et le CCN Malandain Ballet Biarritz dans le cadre du Pôle de Coopération Chorégraphique du Grand Sud-Ouest, avec le CCN-Ballet de l’Opéra national du Rhin, le Concours de jeunes chorégraphes de Ballet s’affirme comme un des concours de chorégraphies majeurs en Europe.

Il reçoit le soutien du Ministère de la Culture et du mécénat de la Caisse des Dépôts et du Fonds de dotation Malandain pour la Danse.

1/ Des carrières prometteuses pour les lauréats des précédentes éditions

Les deux premières éditions ont ainsi distingué de jeunes chorégraphes dont la carrière est prometteuse. Citons notamment :

Xenia Wiest (lauréate 2016) nommée directrice de la Danse au Ballett X de Schwerin (Allemagne) en 2021 ;
Martin Harriague (lauréat 2016) artiste associé au CCN Malandain Ballet Biarritz de 2018 à 2021 qui a signé plusieurs œuvres pour diverses compagnies et opéras en France et en Europe, dont le Sacre du Printemps présenté en novembre 2021 à Chaillot, Théâtre National de la Danse ;
Mattia Russo et Antonio de Rosa (lauréat 2018) ont présenté leur Giselle à Chaillot, Théâtre national de la Danse en mai 2022 ;
Ludmila Komkova (lauréate 2018) a créé plusieurs pièces pour le Hessisches Staatsballett et a reçu une commande du Croatian National Theater Rijeka ;
Robert Bondara (lauréat 2018) a été 8 fois nominé aux Jan Kiepura Award en Pologne pour son Don Juan en 2021
Julien Guerin (prix du public 2018) continue de chorégraphier notamment pour les Ballets de Monte Carlo pour lesquels il a réglé Le Temps du Tendre en 2021 ;

2/ Un concours exerçant une forte attractivité auprès de nombreux talents européens

Le Concours de Jeunes Chorégraphes de Ballet connait un développement important confirmant sa pertinence ainsi que l’existence d’un vivier prometteur de jeunes chorégraphes revendiquant un attachement au Ballet, en France, en Europe et à l’international.

En l’espace de seulement trois éditions et malgré des critères de sélection assez élevés[1], le nombre de candidatures a considérablement augmenté : 32 candidats en 2016, 40 en 2018 et 66 en 2020.

Comme pour les premières éditions, la sélection des six finalistes s’est avérée difficile pour Bruno Bouché, Thierry Malandain et Eric Quilleré au regard de la qualité des candidatures. Les profils des 14 femmes et des 52 hommes ayant postulé, présentent une diversité importante :

27 nationalités représentées, la plupart européennes dont 14 français,
Age moyen : 29 ans,
La plupart issus de compagnies internationales : Royal Ballet, Ballet Theater Basel, Polish National Ballet, Staatstheater Nürnberg Ballet, Queensland Ballet, Hambourg Ballet, Saarländisches Staatstheater, Ballet de l’Opéra national de Lyon, CCN-Ballet de l'Opéra national du Rhin, Batsheva Dance Company, Norwegian National Ballet, Tanz Luzerner Theater, Dresden Frankfurt Dance Company, Royal New Zealand Ballet, Les Grands Ballets Canadiens, Scottish Ballet, Compañia nacional de Danza, Ballet national de Marseille, Jerusalem Ballet, Anhaltisches Theater Dessau, Ballet de Catalunya, Dutch National Ballet, Royal Danish Ballet, Bejart Ballet Lausanne, Hessisches Staatsballett, Dresden Semperoper Ballett, Zurich Ballett, Mariinsky Theatre…

3/ Une dotation parmi les plus généreuses en Europe

Les deux Premiers prix : deux résidences de création au sein des Ballets de l’Opéra National de Bordeaux et du CCN-Ballet de l’Opéra national du Rhin. Ces deux Premiers prix ont pour objectif de permettre à des talents émergents de créer des pièces pour des ensembles comptant à minima une dizaine de danseurs. Ceci est une des raisons d’être de ce concours. En effet, s’il est déjà difficile pour un jeune chorégraphe de rassembler les moyens de créer une pièce pour deux ou trois danseurs, chorégraphier pour un groupe de plusieurs danseurs leur est trop souvent inaccessible en raison des coûts : les salaires de plusieurs danseurs pendant plusieurs semaines, la location de studios de danse, la fabrication de costumes et de décors… Ces résidences seront suivies de la diffusion des œuvres créées et d’un accompagnement dans la durée.
Le Prix de Biarritz / Mécénat de la Caisse des Dépôts consistant en une bourse de 15 000 €
Le Prix du public / Fondation de la Danse de 3 000 €
Le Prix des professionnels de 3 000 €

Soit une dotation globale de prix estimée à plus de 400 000 euros.

Chaque finaliste repartira aussi avec une captation vidéo de leur prestation sur scène réalisée par une équipe professionnelle, un actif important pour le développement de leur carrière.

Avec la diffusion sur Mezzo, France 3 Nouvelle-Aquitaine et BFM Haut de France sur le réseau hertzien et la rediffusion sur Internet de la Finale produite par la société Oxymore (Jean-Romain Sales), le Concours souhaite affirmer sa vocation de tremplin.

4/ 6 finalistes issus de 6 pays différents pour la 3ème édition

Kaloyan Boyadjiev, bulgare, 44 ans, Norwegian National Opera and Ballet
Andrew McNicol, britannique, 29 ans, The McNicol Ballet Collective
Sophie Laplane, française, 38 ans, récemment artiste en résidence au Scottish Ballet
Lucas Valente, brésilien, 31 ans, danseur au Zurich Ballett
Houston Thomas, américain, 26 ans, second soliste au Dresden Semperoper Ballett
Jorge García Pérez, espagnol, 34 ans, Soliste au Ballett Theater Basel
 

5/ Un jury prestigieux comptant de grands noms de la Danse

Bruno Bouché, Directeur de la Danse, CCN-Ballet de l’Opéra national du Rhin

Thierry Malandain, Directeur, CCN Malandain Ballet Biarritz

Eric Quilleré, Directeur de la Danse, Ballet de l’Opéra National de Bordeaux

Xenia Wiest, Directrice de la danse, Ballett X – Schwerin (Allemagne)

Ingrid Lorentzen, Directrice artistique, Norwegian National Ballet

 

A noter :

- d’autres personnalités ont été sollicitées et pourraient rejoindre le jury ;

- Xenia Wiest est la lauréate de la 1ère édition du Concours de Jeunes chorégraphes organisé en 2016

 

Réservations pour assister à la Finale :

Tarifs de 12 à 28€

Billetterie sur malandainballet.com,

Office de tourisme de Biarritz tourisme.biarritz.fr / Tél. 05 59 22 44 66

Guichets des offices de tourisme de Bayonne, Anglet et Saint-Jean-de-Luz

 

Le site internet dédié : www.concours-de-jeunes-choregraphes.com/finalistes/

 

[1] Pour postuler, les candidats ont envoyé une vidéo d’une chorégraphie mettant en scène au minimum deux ou trois danseurs, une note d’intention et leur CV artistique.

< Actualidad

Partager / Share / Compartir