Pierre de lune Malandain / Britten


Sur quatre des Variations sur un thème de Frank Bridge  Op.10 de  Benjamin Britten, Pierre de Lune est un solo à la fois violent et langoureux qui évoque la solitude d'une femme abandonnée. Tel un morceau d'astre lointain, la pierre de lune devient l'objet du souvenir.

Thierry Malandain


créé le 24 avril 1998

à l’Esplanade de Saint-Etienne

 

musique Benjamin Britten

chorégraphie, décor et costumes Thierry Malandain

conception lumière Oswald Roose

 

durée de l’œuvre intégrale 10’

ballet pour 1 danseuse

 

artiste chorégraphique Nathalie Verspecht

 

réalisation vidéo Georges Flores 



La danse s’empare de l’Espace Béjart

« Viennent ensuite les instants d’émotions. Thierry Malandain fait passer du rire aux larmes avec « Pierre de lune », un solo à la fois violent et langoureux qui évoque la solitude d’une femme abandonnée. Malgré les difficultés techniques qui font s’interrompre la danseuse et la contraignent à recommencer son ballet, le public s’émerveille face à la grâce de la jeune fille, et à l’intensité de ses mouvements. C’est certainement le moment le plus applaudi du spectacle. Les bravos fusent et certains qualifient même le spectacle d’exceptionnel. »

Le courrier, D.N., 21 janvier 1999