Changement au sein de la gouvernance du Malandain Ballet Biarritz


Le Conseil d’administration du Centre Chorégraphique National (CCN) Malandain Ballet Biarritz a été renouvelé lors de son Assemblée générale du 11 septembre 2020.
4 nouvelles personnalités font leur entrée au sein de l’instance de gouvernance de la compagnie dirigée par le chorégraphe Thierry Malandain.  

Sur proposition de Maider Arosteguy, Maire de Biarritz, Catherine Pégard, Présidente de l’Établissement Public Château de Versailles et Guillaume Pépy, Président d’Initiative France et ex-Président de SNCF ont respectivement été élus à l’unanimité, Présidente et Vice-Président
Deux autres personnalités qualifiées rejoignent aussi le Conseil d’administration du CCN : Marie-Christine Rivière qui vient de quitter la Direction de l’Institut Français de Séville et Gratien Maire, Directeur Général d’ADP Ingénierie (Groupe Aéroport De Paris). 

 

Voici la nouvelle composition du Conseil d'administration du Malandain Ballet Biarritz, Centre Chorégraphique National (CCN) :
- Présidente : Catherine Pégard
- Vice-Président : Guillaume Pépy
- Trésorière : Solange Dondi
- Trésorière adjointe : Monique Barbaroux
- Secrétaire : Richard Flahaut
- Déléguée au développement international et transfrontalier : Marie-Christine Rivière
- Administrateurs : Anne Méhu, Jack Batho et Gratien Maire.
- Président d'honneur : Pierre Durand

Les Partenaires publics, le Conseil d'administration et la Direction du CCN Malandain Ballet Biarritz remercient chaleureusement pour leur expertise, leur dévouement et leur fidélité : Michel Laborde, Président de 2014 à 2020, Pierre Moutarde, Vice-Président de 2007 à 2020 et Marie-Aude Lorgeoux, administratrice de 2009 à 2020. 

Biarritz, le 15 septembre 2020 

Adhésion Amis du Ballet 2020


Chères amies, chers amis du Ballet,
Toujours volontaires pour les missions périlleuses, les danseurs du Malandain Ballet Biarritz se sont lancés début août à l’assaut de la reprise. La bataille la plus dure de leur carrière après cinq mois d’arrêt absolu. Braves, énergiques et convaincus, tout en observant, à la jumelle, les mouvements du virus à pointes dans les lignes ennemies, ils répètent actuellement en vue de se produire au festival le Temps d’Aimer. Un bel exemple de courage en ces jours sombres où le pays commence à douter de son destin.
Mais pour mieux saisir leur objectif et leur cran il faut se rappeler ce que commandait Georges Clemenceau, homme d’autorité et de bravoure : « Prenons la danse pour ce qu’elle est à l’origine : l’une des plus spontanées manifestations des joies humaines ». Ainsi mettant tous leurs espoirs dans les paroles de celui que le peuple de France nommait le « Père la Victoire », nos danseurs se préparent avec sang-froid à reconquérir le bonheur, un bien de santé publique auquel chaque individu a droit. Mais emmené par l’état-major de Colette Rousserie, marraine de tous les combats, le bonheur c’est aussi vous, Amis du Ballet, qui depuis dix-sept ans contribuez fidèlement au succès de nos opérations sur le terrain artistique.
Les 12 et 14 septembre prochains, au moment d’entrer en scène et d’aller à l’offensive, les plus coléreux de nos danseurs voueront les crachats de la grosse Covid aux gémonies, les plus voluptueux allumeront une cigarette ou trinqueront à l’Avenir, les croyants formeront une prière, les plus coquets des poilus se raseront de près, d’autres enfin affecteront une impassibilité, mais à la guerre comme à la guerre, toutes et tous auront à coeur de danser en beauté plein de reconnaissance pour votre soutien plus que jamais indispensable en ces heures critiques, où la danse et le bonheur sont menacés.
Thierry Malandain, 26 août 2020


Vous pouvez adhérer aux Amis du Malandain Ballet Biarritz en ligne : http://bit.ly/amis-mbb-helloasso
Plus d'informations au +33 (0)5 59 24 67 19
 

Martin Harriague au Temps d'Aimer


Martin Harriague, artiste associé au CCN propose deux rendez-vous pendant le Festival Le Temps d'aimer la danse :

Jeudi 17 septembre au studio Gamaritz entre 18h et 20h15 (plusieurs sessions de 15 minutes) :
Serre, création conçue pendant le confinement. La serre nous montre l’homme face au changement inattendu de sa vie. Martin Harriague fait de l’isolement une aventure, source de désarroi mais aussi d’énergie et d’inspiration.
Plus d'infos : serre

• Vendredi 18 septembre au Théâtre du Casino à 21h :
Martin Harriague partage la scène avec Antonin Comestaz dans le cadre d'une soirée partagée avec le Korzo (Pays Bas). Dans sa création, a-live, il imagine un futur où la danse impulse la vie, où l’énergie la plus noble vient de l’homme, de son corps puissant, précis, agile, de son âme qui n’obéit à rien qu’au désir primordial d’entrer en résonance avec le monde. Il nous livre dans un spectacle débridé, réjouissant et sensible, mariant son talent polymorphe à celui de Mickaël Conte, danseur captivant du Malandain Ballet Biarritz et aux pulsations électro-folks des musiciens live, un remède contre la morosité.

Plus d'infos : a-live
Retrouvez l’ensemble de la programmation du Festival / Direction artistique : Thierry Malandain sur www.letempsdaimer.com
 

Ouverture de la Saison avec le Temps d'Aimer


C’est avec la reprise de Mozart à 2, pièce majeure de Thierry Malandain aujourd’hui également au répertoire du Leipzig Ballet et du Wiener Staatsballett et Beethoven 6, tiré du ballet La Pastorale que le Malandain Ballet Biarritz ouvrira sa saison les 12 et 14 septembre au Festival Le Temps d'aimer la danse de Biarritz organisé par Biarritz Culture.

 

Réservations par téléphone au 05 59 22 37 88 du lundi au vendredi de 13h à 17h et dans les offices de tourisme de Biarritz, Bayonne, Anglet, Saint-Jean-de-Luz et Elkar Bayonne.
Plus d'informations : letempsdaimer.com

Reprise des danseurs et de l'équipe artistique


Après 5 mois d'arrêt dû au Covid-19, les danseurs du Malandain Ballet Biarritz ont repris le chemin du studio de la Gare du Midi de Biarritz ce 10 août, dans le respect des règles sanitaires. La première semaine est consacrée à la remise en forme suivie de près par l’équipe médicale du Ballet. Thierry Malandain et les maîtres de ballet s’attaqueront ensuite à la préparation de la saison 2020-2021 qui pour l'heure s’annonce riche en tournées malgré le contexte sanitaire actuel.